Béton
Préfabriqué
Durable
Transport et montage

Lors de constructions utilisant le préfabriqué, le gréage d'échafaudage, de coffrage, des secteurs de stockage etc.ne sont pas nécessaires ou faits seulement une fois. L'échafaudage n'est généralement pas nécessaire pour les structures préfabriquées. Les grues sont utilisées pour soulever les éléments préfabriqués à l’endroit prévu dans une structure.

Transport
Quand une construction utilise des éléments préfabriqués, de grandes sections du bâtiment peuvent être apportées au site lors de chaque transport. Les gros camions consomment moins de carburant par tonne transportée. Les matériaux de coffrage et d’échafaudage n'étant pas nécessaires sur le site ils n’ont pas besoin d’être transportés.

Les structures de béton préfabriqué sont généralement plus légères que la section équivalente de béton coulé sur place. Cela peut représenter une réduction significative du nombre de mouvements de camions et une réduction de la consommation de combustibles fossiles. La quantité d'énergie consommée pendant le transport d'éléments préfabriqués est d’environ 0,00114 MJ/kg/km. Cela représente de 5 % à 10 % de la consommation totale d'énergie pendant la fabrication de béton précontraint.

Délai d’exécution
La construction en béton préfabriqué est presque toujours plus rapide en construisant les parties principales d'une structure. Les éléments sont fabriqués dans une usine de préfabrication en même temps que les fondations sont construites sur le site.

Les éléments préfabriqués sont normalement de grandes pièces, donc de plus grandes sections d’un bâtiment sont complétées avec chaque activité comparativement à la construction avec béton coulé sur place (coffrage, l'échafaudage, armature, le bétonnage etc.). Le montage du préfabriqué est rapide et efficace, il s’effectue généralement en utilisant des grues mobiles.

Les structures de ponts totalement préfabriquées (culées, murs en ailes, poutres & tabliers, barrières de trafic) peuvent dramatiquement accélérer la construction et réduire les inconvénients et les détours pour les automobilistes.

Main d’œuvre
Une équipe d’installation consistera en un petit équipage et une grue. Des monteurs d’expérience peuvent ériger une charpente en entier, les planchers, la toiture et les murs d’un bâtiment souvent avant que les autres corps de métiers ne soient engagés au site.

Voici des temps typiques de montage:

  • Installation de dalles à âmes creuses - 300 m² par jour de travail
  • Scellement des joints de planchers - 500 m² par jour
  • Édification de colonnes - 8 pièces par jour
  • Édification de poutres - 15 pièces par jour
  • Édification de dalles de type double tés - 25 pièces par jour
  • Édification de murs - 15 pièces par jour
  • Puits d’escaliers et d’ascenseurs - 2 planchers par jour

Pour des bâtiments commerciaux (bureaux, centres commerciaux, écoles etc.) environ 100 m2 d'un bâtiment peuvent être érigés chaque jour, y compris le montage de tous les éléments et de toutes les connexions nécessaires. Le chiffre correspondant pour le montage d’un immeuble à appartements est d’environ 80 m2 par jour. La différence est généralement en raison des pièces plus petites et des tolérances plus strictes.

Rebuts
Il y a peu de déchets dont il faut disposer sur un chantier quand la structure est préfabriquée. Ce fait a été documenté lors d’une étude majeure effectuée en Suède en 1996 où environ 400 appartements devaient être construits. Dix bâtiments semblables ont été choisis, chacun contenant 11 appartements; cinq étaient préfabriqués et cinq étaient coulés sur place. Les données ont été colligées au regard de la consommation d'énergie, des matériaux, de la productivité, du temps de construction, de l'environnement de travail, des congés de maladie, des accidents, du contrôle de qualité, de l'installation, de la production de rebuts et des coûts. Le résultat final révéla que la quantité de déchets aux chantiers était 35 % moins élevée pour les bâtiments préfabriqués comparativement aux bâtiments coulés sur place.

En 2001, une attention particulière fut portée à la production de déchets sur un projet majeur à Oslo en Norvège. Les bâtiments ont une superficie d’environ 150,000 m2 de planchers. La structure a été construite utilisant des charpentes d’acier et des dalles à âmes creuses pour les planchers et les toitures. La livraison et le montage des charpentes d’acier ainsi que des dalles à âmes creuses furent ajoutés au contrat de préfabrication. Les rebuts au site pendant le montage de ces éléments n’étaient seulement que d’environ 1 kg par m2 de dalles à âmes creuses. Les rebuts consistaient principalement de bois, de béton et d'acier d’armature et de coulis provenant du remplissage des joints sur le site. Tous les rebuts, sauf une certaine résine d'époxyde, ont été recyclés et n'ont pas été considérés comme des déchets.

Inconvénients pour le public
Les éléments préfabriqués peuvent être apportés au site juste à temps par camions réduisant considérablement le trafic tout en en minimisant les embouteillages pour le public. Aucune aire d’attente n'est exigée. Les unités préfabriquées sont soulevées directement des camions et placées dans la structure sans qu’aucune aire de stockage ne soit nécessaire sur le chantier.

le béton préfabriqué... des structures durables pour demain!
Canadian Precast/Prestressed Concrete Institute
PO Box 24058 Hazeldean, Ottawa Ontario, Canada
Tél: 613.232.2619
Sans Frais: 1.877.937.2724
© 2019 Tous droits réservés